Démarrer son activité artisanale : les étapes clés pour vous lancer

Les étapes pour lancer son activité artisanale

Démarrer son entreprise artisanale avec succès

Lancer son activité artisanale est une fabuleuse aventure mais peut aussi être une sacrée épopée ! Je ne vous apprends sûrement rien mais créer sa propre entreprise est un challenge. C’est à la fois beaucoup d’excitation, de motivation, de moments de joie intenses. Et à la fois beaucoup de doutes, de défis à relever et de stress. Parmi les premiers défis à relever : savoir avec précision par où commencer pour ne pas s’éparpiller. Et c’est justement tout le sujet du jour : quelles sont les étapes à suivre pour lancer sereinement son activité artisanale ? Suivez le guide !

De l'idée au projet : les toutes premières étapes avant de lancer son activité artisanale

Trouver l'idée

Chaque artisan créateur a un parcours différent. Pour certains, l’artisanat s’est imposé comme une évidence depuis toujours. Ils ont bercé dedans, ont toujours eu cette envie et ont pu se former auprès de leurs pairs avant de lancer leur propre entreprise artisanale. Pour d’autres, la création était au départ un passe-temps, un loisirs. Puis l’expérience accumulée au fil des années et les encouragements de l’entourage ont permis de transformer cette passion en métier. Pour certains, la création et l’artisanat s’est aussi imposé après un évènement de la vie. Un moment heureux ou au contraire difficile et la fabrication d’objets fait-main est devenu un moyen d’exprimer et de transmettre ses émotions. 

L’histoire derrière chaque marque artisanale est vraiment unique. Mais quelque soit votre parcours, la première étape reste la même :  définir les contours de votre entreprise : quelle sera votre activité artisanale ? Qu’allez-vous vendre ? Quel est votre concept ? Et surtout, est-ce que cette idée est viable ? Ce qui nous amène au point suivant. 

Analyser son marché pour valider votre projet

Les bases du commerce, qu’il soit en ligne ou non, sont les mêmes pour tous : l’offre doit rencontrer la demande. En d’autres termes, il faut vous assurer que vos clients seront bien au rendez-vous lorsque vous proposerez vos produits artisanaux à la vente. L’étude de marché est essentielle avant de créer votre entreprise artisanale. Grâce à elle, vous allez pouvoir identifier les forces et les faiblesses de votre projet. Notamment en analysant :

  • Votre public cible : ses motivations, ses freins, ses centres d’intérêt, son profil démographique, géographique…
  • Qui sont vos concurrents ? Que proposent-ils ? A quels prix ? Quels sont leurs canaux de vente ? Comment communiquent-ils ?…
  • L’aspect réglementaire de votre activité : un point très important car en tant qu’artisans créateurs vous pourriez être soumis à des réglementations spécifiques (ex : les créateurs/créatrices d’accessoires pour enfants/bébés. Ou les artisans cirier sur la taille, la composition ou les étiquettes de leurs bougies)
  • L’environnement : le contexte financier, les tendances, les évolutions technologiques…
 

Pensez également à vous projeter avec un budget prévisionnel pour valider la viabilité de votre projet. Avez-vous besoin d’un local ?  De formations spécifiques ? D’acheter des machines, du matériel ? D’investir dans votre propre boutique en ligne ? Certaines régions vous proposent également des aides et des financements pour démarrer votre activité artisanale, n’hésitez pas à vous renseigner !

Choisir le bon statut avant de lancer son activité artisanale

Le choix du statut pour votre entreprise artisanale n’est pas si simple. Comme l’explique la juriste Maëva Diogo, dans cette interview, le statut choisit va dépendre de votre projet, votre situation financière, des dépenses à venir…Si la micro-entreprise est souvent privilégiée au démarrage d’une activité artisanale, cela n’est pas forcément adapté à tous les projets. 

Mon conseil : vous faire accompagner par une CMA près de chez vous (Chambre des Métiers et de l’Artisanat). En fonction de votre projet, ils vous conseilleront au mieux sur le choix du bon statut et ainsi, vous serez certain de ne pas vous tromper !

Immatriculer votre entreprise

Nous y sommes presque : votre entreprise va bientôt voir le jour ! En fonction du statut choisi, vous allez pouvoir entreprendre des démarches administratives pour faire immatriculer votre entreprise et obtenir votre numéro SIRET. A noter que vous soyez auto-entrepreneur, Entrepreneur Individuel ou que vous ayez créé une SAS/SARL : l’immatriculation est obligatoire. Cela certifie que votre entreprise existe légalement. Une sacrée étape qui marque le début de votre aventure entrepreneuriale. 

Déposer sa marque à l'INPI

On oublie souvent cette étape mais les risques de plagiat, quelque soit votre activité artisanale, sont importants. Bien que cela ne soit pas obligatoire, en déposant votre marque (et plus tard, vos créations, modèles et dessins), vous mettez toutes les chances de votre côté pour contrôler l’exploitation de celle-ci. 

Lancer son activité artisanale : les démarches administratives

L'ouverture de votre compte bancaire professionnel

Selon certains cas, et notamment votre statut ou encore le seuil de chiffre d’affaires, l’ouverture d’un compte bancaire pro peut être obligatoire. Bien que cela ne soit pas obligatoire pour tous, je vous conseille de scinder vos comptes pro et personnels ne serait-ce que pour avoir une vision claire de vos entrées et vos dépenses. Au moment de votre bilan, cela sera plus pratique pour vous. 

Les joies de l'administration

A présent que votre entreprise artisanale existe, vous allez pouvoir démarrer un certain nombre de démarches administratives (toujours en fonction de votre statut) :

  • Déclarer votre situation fiscale auprès des impôts
  • S’affilier à la SSI (Sécurité Sociale des Indépendants) – qui gère la protection sociale des travailleurs indépendants
  • En fonction du statut, adhérer à une caisse de retraite complémentaire pour assurer une couverture optimale des droits à la retraite.
  • Protéger l’entreprise en souscrivant une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro)

 

Tous les points soulevés ci-dessus dépendent du statut choisi. Encore une fois, votre Chambre des Métiers et de l’Artisanat peut vous renseigner sur ces démarches et ainsi, vous guider au mieux pour lancer sereinement votre activité. 

La comptabilité de votre entreprise

Bête noire pour beaucoup, la bonne tenue de la comptabilité de votre entreprise est essentielle pour assurer sa pérennité. Vous pouvez assurer la tenue de votre compatibilité seul (en faisant les factures, en enregistrant toutes les pièces comptables, en faisant les comptes annuels et le bilan) ou bien en passant par un expert-comptable. 

Les aspects marketing de votre entreprise artisanale

A présent que toute la partie administrative est calée, vous allez pouvoir réfléchir à toute votre stratégie marketing. C’est un point capital pour développer la notoriété de votre entreprise, attirer vos premiers clients et vendre vos créations artisanales

Définir une stratégie digitale en béton armé

Vous êtes artisan créateur et vous avez besoin d’aide pour définir votre stratégie digitale ? Petite FabriK’ devient votre copilote et vous guide pas à pas dans le développement de votre activité artisanale sur le web ! Un accompagnement sur-mesure pour donner à votre marque artisanale la visibilité qu’elle mérite.

Réfléchir à votre positionnement

Définir son positionnement en tant qu’artisan créateur est une étape cruciale pour se démarquer sur le marché et attirer vos futurs clients. Je conseille souvent de travailler autour de deux axes pour le définir :

  • Vous. Votre marque, c’est votre patte, votre personnalité. Vos convictions, vos valeurs et vos sources d’inspiration constituent un socle solide pour bâtir votre stratégie marketing. 
  • Votre clientèle cible. Car il est primordial pour vous de bien cerner ses attentes pour définir votre offre, délivrer les bons messages et répondre en tout point à ses besoins.

Objectifs et cibles

« Ce qui peut être mesuré pour être amélioré ». Les objectifs marketing servent de boussole au quotidien. Chaque action que vous allez mener serviront ces objectifs. Au fur et à mesure, vous allez pouvoir mesurer et contrôler la pertinence de vos efforts et réajuster – si besoin – vos actions. Vous l’aurez compris, c’est une étape essentielle pour piloter votre activité artisanale. Lors de cette étape, vous allez aussi pouvoir définir précisément vos cibles. En identifiant précisément qui sont vos clients potentiels, vous pouvez adapter votre message, choisir les canaux de communication appropriés et leur proposer des créations qui répondent spécifiquement à leurs besoins.

Structurer son offre pour lancer son activité artisanale

Depuis que vous travaillez sur le lancement de votre activité artisanale, vous avez sans doute une idée plutôt précise de votre offre. Ici, je vous propose qu’on s’y intéresse d’un point de vue marketing. L’étude de marché vous a fournie des informations précieuses sur les besoins de vos futurs clients ou encore sur les produits disponibles sur le marché. Autant d’informations qui vont pouvoir vous aider à structurer votre offre :

  • Quels sont les produits artisanaux que vous allez vendre ? 
  • Vous allez ensuite pouvoir segmenter vos créations pour les classer par catégorie/collections (ex : créations pour la salle de bain, créations pour la cuisine…) ou typologie de cible (ex : produits artisanaux pour professionnels, gamme pour particuliers…),
  • Réfléchir à votre politique de prix (en cohérence avec le marché et votre positionnement),
  • Ou encore identifier des leviers complémentaires qui vont venir soutenir votre activité artisanale (ateliers de fabrication en petits groupes, box d’abonnement, kits DIY…

Où vendre vos créations artisanales ?

Une fois votre offre bien définie, vient l’étape du choix de vos canaux de vente. Pour vendre vos créations, de nombreuses solutions existent. Des canaux « physiques » (votre propre commerce, concept store, dépôts vente, marchés et foires…) comme des « canaux digitaux » (réseaux sociaux, boutique e-commerce, marketplaces…). Il est possible de diversifier vos canaux pour toucher vos différentes cibles ou bien vous concentrer sur un canal de vente en particulier pour y concentrer tous vos efforts.  

Construire une marque impactante avec votre branding

C’est le moment de réfléchir à votre identité visuelle. Celle qui permettra à vos clients de vous identifier facilement, celle qui vous distinguera de la concurrence et qui vous permettra de véhiculer vos valeurs, votre personnalité. Bien souvent, on a tendance à griller les étapes en définissant son branding rapidement au moment du lancement de son activité artisanale. Pour plus de cohérence, je vous conseille pour ma part d’attendre d’avoir précisément défini votre positionnement, vos objectifs et vos cibles avant de vous lancer. 

Réfléchir à sa stratégie de communication

Tout premier réflexe à avoir avant de plonger dans votre stratégie : je vous conseille de créer rapidement vos comptes sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Tik Tok, Pinterest…) voire de réserver votre nom de domaine si vous prévoyez de vendre vos créations sur votre propre e-shop

Lorsqu’on démarre son activité, les actions de communication vont viser plusieurs objectifs :

  • Développer votre notoriété (vous faire connaître de votre public cible),
  • Créer un lien fort et un climat de confiance entre vos prospects/clients et vous, 
  • Attirer vos prospects sur vos canaux de vente
  • Développer les ventes de vos produits artisanaux
  • Ou encore fidéliser vos clients

 

Pour chacun de ces objectifs, je vous invite à dresser une liste d’actions à mettre en place et à identifier pour ces actions les canaux de communication à privilégier. Exemple : si vous souhaitez fidéliser un client [objectif] qui a acheté l’un de vos bijoux sur votre boutique en ligne. Vous allez pouvoir lui délivrer des messages [action] via votre newsletter [canal] pour l’inciter à repasser commande. 

Lancer officiellement son activité artisanale

Ça y est, vous êtes prêt ! Enfin, presque (mais, rassurez-vous, personne ne l’est jamais vraiment). Vous allez pouvoir officiellement lancer votre activité artisanale et commencer à vendre vos créations fait-main ! C’est le moment de mettre en musique votre plan de lancement en :

  • communiquant régulièrement sur les réseaux sociaux et/ou via votre newsletter 
  • veillant à attirer des visiteurs quotidiennement sur votre canal de vente (boutique e-commerce, marketplace, point de vente physique…)
  • sollicitant la presse (magazine, locale…)
  • référençant votre entreprise artisanale sur Google

 

Sans oublier bien sûr de fêter ce lancement avec vos proches !

Vous souhaitez être accompagné pour développer les ventes de vos créations en ligne ? N’hésitez pas à réserver votre appel découverte gratuit 

Se lancer votre activité artisanale : quelles étapes suivre ?
Lancer son activité artisanale : par où commencer ?

Mes petits conseils pour vendre vos créations en ligne

Pour aller plus loin et devenir incontournable sur le web avec votre marque créative, découvrez aussi les articles de blog suivants ⤵️